Home Mots-clés Articles avec le mot clé "prototype 2"

prototype 2

Prototype 2 Test critique review xbox 360 ps3 pc PXLBBQ

Prototype 2 c’est un peu la suite qu’ici à la rédac on n’attendait pas du tout, et lors de l’annonce on était tous un peu WTF? Force est de constater que le premier ne s’est pas mal vendu du tout et qu’une suite était évidente d’un point de vue commercial. Prototype j’y ai joué et j’ai eu du mal à le terminer pour être tout à fait franc. Pas qu’il soit fondamentalement difficile, non, plutôt que de l’ennui s’était installé en moi assez vite. En recevant sa suite pour test, cette crainte était de nouveau là, j’avoue même l’avoir surnommé Prototiep 2 un bon moment. En fait je l’ai nommé jusqu’à ce que je le mette dans la console et là tout à basculé. Oui j’ai aimé ce jeu. Voici pourquoi.

La surpuissance et l’effet kiki tout dur.

Prototype 1 c’était Alex Mercer (un résumé de l’épisode se trouve d’ailleurs sur la galette de ce second opus). Prototype 2 c’est James Heller. Alors pourquoi ce changement de personnage pour une suite? Le scénario nous l’explique plutôt bien dès les premières minutes du jeu. En gros, la puissance est montée bien vite à la tête de ce cher Alex et il a comme qui dirait un peu changé.

James c’est un bon soldat us qui revient d’Irak et qui à son retour apprend que sa femme et sa fille ont été victimes du virus qui sévit depuis le premier opus sur New York Zero. Très vite le coupable est tout trouvé pour Heller, c’est ce foutu Mercer qui faut buter à tout prix. C’était sans compter sur la surpuissance du gars et surtout la contamination qui fait de lui un nouveau prototype. Vous voilà donc avec le virus en vous, de nouveaux pouvoirs et une soif de vengeance qui vous mènera à vous frotter avec ces gentils scientifiques de Gentek et la gentille armée Blackwatch.

Bon ok, le scénario n’est pas l’une des grandes forces du jeu, et je dois dire que dès le départ j’m'en foutais un peu de ce qui arrivait. C’est au fil de l’aventure que j’ai commencé à être pris par cette histoire de séries B ultra torturée et surtout admirablement doublée (j’ai joué en VO mais il parait que la VF est bonne). Je ne lui reprocherai que le fait de n’avoir pas été assez loin dans le background des personnages, ce qui fait que l’on a vraiment du mal à s’y attacher.

De là haut je peux voir ma maison!

Le gros reproche fait au premier était sa forte linéarité et le sentiment d’ennui qui pouvait s’installer. Bon, je serai franc, ici pas de fort bouleversement, le jeu est toujours plus ou moins linéaire, mais les développeurs ont clairement fait pas mal d’efforts pour le rendre bien plus varié et intéressant (phases en véhicules, filatures,…). Au final, l’ennui ne s’installe plus et on y revient avec plaisir.

Même si l’on est en droit de penser que ce jeu est juste bourrin, il faut savoir que très souvent il vous sera conseillé voir demandé de la jouer fine et infiltration. En dehors de ces phases plus calmes, les combats sont juste jouissif et d’une incroyable violence. Le sentiment de surpuissance vibre réellement entre vos mains, et bon sang que c’est bon! Tout comme dans le premier vous pourrez sauter de plus en plus haut, courir de plus en plus vite, planer, et surtout grimper partout.

De plus, même si dès le départ vous êtes déjà super fort, votre puissance ne fera qu’augmenter au fil de l’aventure et de vos gains de niveaux, mutations et capacités. Et plus l’aventure avance et plus vous ressentirez cette montée en puissance grisante.

Du côté nouveautés, vous avez droit à l’ajout de finish moves inédits, mais aussi des tentacules, des explosifs et des infectés à invoquer.  Vous pouvez aussi apprécier l’effet cataclysme de certains finish qui envoie valdinguer tout ce qui vous entoure. Ok ça peut paraître peu, mais rien n’est à jeter, c’est du tout bon et du spectaculaire.

Insérer ici une blague sur les menstruations

En plus de cela on peut aussi dire au revoir au côté brouillon du premier, et franchement ça fait plaisir de voir un jeu aussi fluide et lisible avec tellement de choses se passant à l’écran. C’est une des raisons qui m’avait ennuyé dans le premier et je suis franchement satisfait du résultat.

Techniquement parlant, le jeu n’est clairement pas ce qui se fait de mieux ces derniers temps mais ce n’est vraiment pas moche. On regrettera quelques limitations d’affichage qui font un peu tache (brouillard, distance d’affichage relativement courte,…), mais on saluera sa fluidité de chaque instant et même quand ça pète de partout. Le prix à payer?

Niveau durée de vie, comptez entre 15 et 20 heures de jeu selon que vous le fassiez en mode rush, ou que vous vous décidiez à découvrir tous les collectibles (qui vous en apprendra sur l’histoire) et les quêtes annexes (indispensables pour certaines évolutions de votre personnage). Un conseil cela dit, faites le en mode difficile (ou au pire normal), car le jeu est quand même assez facile. A cela vous pourrez ajouter la partie Radnet avec ses défis online.

Conclusion

Je n’en attendais rien et pourtant je l’ai torché jusqu’au bout et j’ai kiffé. Il n’est certes pas parfait, un peu linéaire, certains préféreront attendre une baisse de prix, et cela peut se comprendre. Cela dit, on ne pourra enlever à Prototype 2 sa recette maîtrisée et efficace.

[checklist]

  • Du fun, De l’action, Du gore
  • Sa durée de vie
  • La montée en puissance général
  • La mise en scène, les doublages
  • Réalisation correcte et fluide mais…

[/checklist]

[badlist]

  • Quelques lacunes et faiblesses techniques
  • Toujours un peu linéaire
  • Un peu facile…
  • Tout comme sa fin

[/badlist]

Un premier DLC du nom de « Destruction Massive » est dispo dès maintenant pour Prototype 2, tandis qu’un second sera téléchargeable dès le 29 mai prochain et s’intitulera « Force Excessive ».

Ces deux packs proposeront essentiellement du contenu supplémentaire pour améliorer son arsenal, ainsi que de nouvelles apparences personnalisables. Pour les interessés, voici le contenu détaillé de ces deux DLC :

Pack Destruction massive
• Fusil thermobarique
• Multiplicateurs de force :
o Vortex dimensionnel
o Champ antigravitationnel
o Vol libre
• Apparences personnalisées :
o James Heller (cobaye)
o James Heller (infecté)
o James Heller (sergent)

Pack Force excessive
• Lance-grenades virales
• Multiplicateurs de force :
o Onde de choc
o Mode générateur de chaos
o Fureur de la Méduse
• Apparences personnalisées :
o James Heller (armure)
o Alex Mercer en armure
o Mercer zombie

Ces deux packs seront téléchargeables pour 4,99 € sur le PSN ou contre 400 points sur le Xbox Live. Enfin, les personnes ayant acheté l’édition collector Blackwatch peuvent dès aujourd’hui utiliser leur code à usage unique afin de télécharger gratuitement le pack « Destruction Massive ».

Le jour même de sa sortie en boite, Prototype 2 pourra être acheté tranquillement de chez soi dans sa version dématérialisée via le PSN, et ce exclusivement en Europe. Si vous optez pour ce mode d’achat, vous bénéficierez d’un accès gratuit à tout le contenu de l’édition spécial RADNET. C’est-à-dire 55 éléments de contenu additionnel, dont des événements dans le jeu, des défis, des thèmes dynamiques et des vidéos des coulisses ainsi que des mutations bonus pour le scénario principal de Prototype 2.

Le jeu est aussi programmé pour atterrir sur Xbox 360 le 25 avril et dans le courant du mois de juillet chez nos amis PCistes. En attendant, voici une petite vidéo montrant le contenu de l’édition RADNET de Prototype 2 en action.

Avant tout, nous vous souhaitons le meilleur du pixel pour 2012 et que cette année nous apporte du changement. Pas façon fin du monde hein, mais plutôt fin d’une génération avec, oui je suis utopiste, du renouveau grâce aux futures consoles next gen.

Et bien oui je fais partie de ceux qui s’attendent à certes de la puissance, mais surtout à une puissance intelligente. Utilisée bien comme il faut pour nous proposer de nouveaux univers, de nouvelles expériences.

Je sais bien ce que vous allez me dire : « Ce ne sera pas pour cette année que l’on changera de console« . Et je ne peux qu’abonder en votre sens, je m’attends juste à des annonces distillées du CES à l’E3, notamment pour Microsoft et sa « Xbox 720« .

En dehors de cela, 2012 se présente à nouveau comme une année ultra prolifique niveau production vidéoludique. Il y en aura pour tous le monde, du très classique au trés barré en passant par les habituelles « Oh bah on s’y attendait pas à celui là« .

De mon côté, plus j’y pense et plus j’me dis que j’vais encore avoir du mal à savoir où donner de la tête et comment tous les terminer sans pour autant perdre toute vie sociale.

Vous me direz ce que vous attendez vous, pour le moment ma liste se résume à ça (et dans l’ordre de sortie siouplé) :

Janvier

Amy. Alors celui là je suis vraiment curieux de m’y essayer et en attends beaucoup du côté survival.

Février

Neverdead. Depuis l’annonce j’ai tout de suite accroché à cet anti-héros atypique.

Twisted Metal. Ca fait tellement longtemps que je n’ai pas pu goûter au plaisir coupable d’un titre de la série, il a tout intérêt à ne pas me décevoir.

Final Fantasy XIII-2 : J’étais un des rares à ne pas avoir trop craché sur le premier et les premiers tests (Merci Greg en passant) m’ont donné envie de m’y essayer.

Awesomenauts. De l’action à tout va et un trailer d’annonce avec une musique qui ne se prend pas au sérieux. Reste plus qu’à vérifier s’il est vraiment Awesome.

Après pour février il reste pas mal de titre à sortir mais que je n’attends pas forcément plus que ça. Tout ceci est bien objectif je vous l’accord, après il se peut que je sois agréablement surpris par Inversion ou Binary Domain, voir Silent Hill Downpour. Par contre Soul Calibur V ne me fait pas plus vibrer que ça. Je pense sérieusement que la série est un peu morte après le 2.

Il reste le retour de Syndicate qui pourrait nous réserver une agréable surprise. Pour finir la liste il reste aussi The Darkness 2, Azura’s Wrath, Catherine, Kingdoms of Amalur, etc.

Ce mois reste aussi le mois de sortie de la PSVita qui, même si elle m’attire techniquement, reste une console portable et je ne suis plus aussi nomade que j’ai pu l’être.

Bref, et ce même si j’en oublie certains, février va faire mal, très mal.

Mars

Là par contre ça va aller vite je n’attends vraiment que SSX et éventuellement Max Payne 3. Cela ne veut pas dire que ce mois est mort pour autant.

Il y aura Mass Effect 3 qui est fébrilement attendus par pas mal de monde. Street Fighter X Tekken, Ghost Recon Future Soldier, Ridge Racer Unbounded, Ninja Gaiden 3, Resident Evil : Operation Raccoon City.

Avril, mai, juillet

J’avoue ne rien attendre de cette période qui est plutôt moribonde. En avril vous aurez quand même Risen 2 et Prototype 2.

En mai, DIRT Showdown et Dragon’s Dogma.

Et juillet nous réserve Anarchy Reigns qui plus je le vois moins il m’attire.

Bon après bien entendu il reste encore pas mal d’annonce à confirmer, de date qui devraient tomber. De ce côté là je pense notamment à des titres comme The Last Of Us, GTA V, Tomb Raider, Bioshock Infinite, Borderlands 2 ou encore Diablo 3. 

Donc du très gros nous attend encore cette année et j’ai hâte de savoir ce à quoi ressemble votre Wishlist.

Avec sa nouvelle formule mensuelle je remarque que je commence peut-être à être « long », mais au moins cela évitera de se retrouver chaque lundi avec un article de 2 lignes pour ne rien dire (un peu comme cette phrase).

Outre le fait de vous parler de mes attentes pour 2012 (et j’invite le reste de la rédac à commenter avec leurs attentes), je voulais aussi vous parler d’un titre découvert hier et qui est très vite devenu mon « Coup de coeur à un titre sorti de nulle part ». Si vous nous suivez sur Facebook vous savez déjà qu’il s’agit de All Zombies Must Die! sur XBLA, PSN et PC de Double Six / Square Enix.

Je ne vais pas vous faire un test ici, mais sachez que je vous conseille d’au moins vous essayer à la démo. AZMD est un titre Action/Beat’em All/RPG qui vous demandera de survivre dans une ville envahie par les Zombies seul ou jusqu’à 4 uniquement offline. Oui pas de mode Online pour le coop, c’est le seul point que je  lui reproche avec une maniabilité légèrement étrange la première demi heure.

Ce qui m’a fait craquer c’est l’humour omniprésent et la gueule cartoonesque du titre.

Le titre, disponible depuis le 28 décembre 2011 (Oui je sais c’est une date de sortie étrange), coûte 800 ms Points, ce qui doit faire entre 8 et 9 euros ailleurs.

Sur ces bonnes paroles je vous laisse commencer l’année comme il se doit et espérons que les soldes nous réservent de belles occasions Geek.

Rendez-vous en février pour un nouvel édito.

 

prototype 2

Dans cette nouvelle vidéo de Prototype 2 donc, les développeurs du jeu répondent aux questions des fans concernant cette suite. Que deviens le héros du premier? Que s’y passe-t-il? Quel est le prix des joints d’étanchéité de climatiseur de morgue? Etc.

Bref on apprends des choses. Moi ce que j’ai appris c’est que Prototype avait des fans, dingue!

<object width= »560″ height= »349″><param name= »movie » value= »http://www.youtube.com/v/tZ26qecOyrQ?fs=1&amp;hl=fr_FR »></param><param name= »allowFullScreen » value= »true »></param><param name= »allowscriptaccess » value= »always »></param><embed src= »http://www.youtube.com/v/tZ26qecOyrQ?fs=1&amp;hl=fr_FR » type= »application/x-shockwave-flash » allowscriptaccess= »always » allowfullscreen= »true » width= »560″ height= »349″></embed></object>